For up to date information regarding COVID-19 and Genetic Aortic Conditions, visit https://www.marfan.org/about-us/news

Soutenir la Fondation du syndrome de Loeys-Dietz du Canada (LDSF-Canada) : Maintenant et demain

La mission de la LDSF-Canada est de faciliter la recherche sur la cause, le traitement, et le potentiel remède du syndrome de Loeys-Dietz, et de soutenir les individus et leurs familles affectées par ce syndrome. À mesure qu’évolue la LDSF-Canada dans sa mission d’éducation et de ressource pour sa communauté, nous vous invitons à investir dans notre mission. Merci de votre intérêt et de votre soutien.

Notre « Big Hairy (scary) Audacious Goal », notre grand objectif imposant et audacieux, est de créer un fond de recherche médical permettant de financer, à chaque année, 50 chercheurs en début de carrière. Leurs intérêts de recherche seront pertinents au syndrome de Loeys-Dietz et engloberont plusieurs autres thématiques de santé, telles que la cardiologie, la grossesse, l’orthopédie, l’allergologie, la gastroentérologie, l’inflammation, ainsi que d’autres thématiques qui seront précisées à mesure qu’avance la compréhension de la progression de la maladie.

La LDSF-Canada est un organisme de bienfaisance canadien établi à Montréal mais actif sur le plan pancanadien. Nous détenons des partenariats avec de nombreux établissements de santé du Canada tels que l’Institut de cardiologie de Montréal, l’Hôpital de Montréal pour enfants, les Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada, et l’Hôpital Saint-Michael.

En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré auprès du Gouvernement du Canada (numéro d’enregistrement 808680607 RR 0001), la LDSF-Canada est en mesure d’émettre des reçus pour fins d’impôts pour tous dons reçus et acceptés.

There are multiple ways to make a donation such as:

Dons généraux

Faire un don en ligne

Les dons en ligne peuvent être effectués par le biais de notre page CanaDon.

Faire un don par la poste

Pour faire un don par la poste, faire parvenir un cheque au nom de la LDSF-Canada ainsi que vôtre nom et addresse postale à l’adresse suivante :

LDSF-Canada
835 Avenue Selkirk
Pointe-Claire, Quebec Canada  H9R 3S2

Par héritage

Vous trouverez dans les lignes qui suivent divers moyens de soutenir la LDSF-Canada de manière efficace pour vos impôts. Cela peut se faire par le biais de votre planification financière, testamentaire, et de retraite. La LDSF-Canada est disponible pour vous aider à déterminer, avec l’aide de vos conseillers professionnels, le meilleur moyen pour vous de soutenir notre mission, ainsi que le meilleur don caritatif pour vous et votre famille, aujourd’hui et demain.

Votre don à la LDSF-Canada – à votre manière.

Comment donner : quelques méthodes à considérer pour vous et votre famille

Don de titres cotés en bourse

Un moyen simple et rentable de soutenir la mission de LDSF- Canada, maintenant et pour l’avenir.

Le don de titres cotés en bourse est un des moyens les plus rentables de soutenir la LDSF-Canada, aujourd’hui ou par legs testamentaire. Lors du don de titres cotés en bourse à la LDSF- Canada, l’impôt sur les gains en capital sont éliminés. Tout titre coté en bourse, dont les actions, les obligations, les fonds communs de placements, et les contrats de fonds distincts peuvent être éligibles.

Comment puis-je faire don de mes titres cotés en bourse, et quels sont les avantages de le faire ?

Faire un don de titres cotés en bourse est simple : puisque la plupart des titres sont désormais conservés de manière électronique, votre courtier peut normalement effectuer leur transfert vers la LDSF-Canada en quelques jours à peine. Même les fonds communs de placement peuvent être transférés plutôt rapidement.

Vous recevrez alors un reçu pour déclaration fiscale équivalant à la valeur de fermeture du titre, la journée de la réception de ceux-ci dans le compte de courtage de la LDSF-Canada. Il vous est alors possible d’appliquer le crédit d’impôt en entier pour l’année courante, ou encore d’appliquer les crédits restants pendant les cinq années suivantes.

Legs testamentaire

Un excellent moyen de soutenir la LDSF- Canada, à l’avenir

De désigner la LDSF-Canada comme bénéficiaire dans votre testament est la manière la plus commune, et souvent la plus simple, de soutenir notre mission à l’avenir. Pour faire un legs testamentaire à la LDSF-Canada, votre avocat ou notaire n’a qu’à préparer un nouveau testament ou à intégrer un codicille à un testament en vigueur. Notre nom légal, afin de nous intégrer à votre testament, estLoeys-Dietz Syndrome Foundation Canada / Fondation du syndrome Loeys-Dietz Canada.

Les avantages du legs testamentaire :

Aucune réduction de vos actifs, de votre vivant, tout en vous permettant de soutenir notre mission à l’avenir. La possibilité de modifier votre testament à tout moment si vos circonstances personnelles venaient à changer. Pour un don testamentaire, votre succession reçoit un reçu officiel pouvant être appliqué à 100% de votre revenu net, l’année de votre décès et celle le précédent. De plus, avec les changements récemment apportés aux règlements sur l’impôt, votre succession pourrait aussi appliquer ces crédits d’impôts lors d’années subséquentes.

Possibilités de dons par legs testamentaire :

Don spécifique: Il vous est possible de désigner un montant précis, ou encore un actif tel qu’une police d’assurance-vie ou des titres en bourse, qui serait légué à la LDSF-Canada à votre décès.

Don résiduel : Vous pouvez désigner une portion (un pourcentage) des actifs de votre succession, qui sera remise à la LDSF-Canada lors de votre décès.

Dons d’assurance-vie

Faire don d’une police d’assurance-vie en vigueur ou nouvelle est un excellent moyen de faire une contribution substantielle à la LDSF-Canada.

En nommant la LDSF-Canada comme bénéficiaire de votre police d’assurance-vie, votre succession bénéficie d’avantages fiscaux. En désignant la LDSF-Canada comme bénéficiaire ET propriétaire de la police, il vous est alors possible de bénéficier d’avantages au niveau de l’impôt de votre vivant, tout en soutenant notre mission à l’avenir.

Possibilités de dons d’assurance-vie :

  1. Faire don d’une police entièrement payée et dont vous n’avez plus besoin

    Si la police est en vigueur depuis au moins trois (3) ans et que vous en faites don à la LDSF-Canada (transfert de la possession de la police) de manière à ce que l’organisme caritatif en devienne le bénéficiaire, l’organisme caritatif émet un reçu fiscal équivalent à la juste valeur marchande de la police. La juste valeur marchande dépend de l’espérance de vie de l’assuré, qui dépend à son tour de son âge et de son état de santé, et varie entre dix et cinquante pourcent (10-50%) de la prestation de décès.
     

  2. Transférer la possession d’une police existante avec paiement de primes en cours

    Si la police est en vigueur depuis au moins trois (3) ans et que vous en faites don à la LDSF-Canada (transfert de la possession de la police) et que l’organisme caritatif en devient le bénéficiaire, l’organisme émet un reçu fiscal pour la juste valeur marchande de la police. La juste valeur marchande dépend de l’espérance de vie de l’assuré, qui dépend à son tour de son âge et de son état de santé, et varie entre dix et cinquante pourcent (10-50%) de la prestation de décès.

    Si vous poursuivez le paiement des primes, la LDSF-Canada émettra un reçu fiscal annuel pour la valeur des primes versées.

    Nous acceptons les polices temporaires ou permanentes. L’organisme caritatif paie tous les frais de souscription médicale et d’actuariat associés au don.
     

  3. Établir une nouvelle police désignant la LDSF-Canada comme propriétaire et bénéficiaire

    Il vous est possible de déclarer les paiements futurs comme dons caritatifs lors de votre déclaration de revenus annuelle.
     

  4. Désigner la LDSF-Canada comme bénéficiaire de votre police d’assurance-vie tout en demeurant propriétaire de celle-ci

    À votre décès, votre succession recevra un reçu fiscal pour l’entièreté de la prestation de décès que touchera la LDSF-Canada selon votre police. Vous ne recevrez aucun bénéfice au niveau de l’impôt de votre vivant.

    DIVULGATIONS (polices d’assurance-vie)

    Les profits sont traités comme des dispositions aux fins de l’impôt, et sont imposés selon le montant en excès du prix ajusté, ce qui inclut toute prime payée sur une police, de laquelle on soustrait le prix net de l’assurance pure. L’assuré doit obtenir ses propres conseils professionnels en matière fiscale, légale, et financière. Le transfert de propriété d’une police d’assurance-vie pourrait à l’avenir limiter la capacité de l’assuré à obtenir une police supplémentaire en raison des limites sur la couverture offerte par l’assureur.

    Les donateurs de polices d’assurance-vie devront consentir à la communication de leurs renseignements médicaux afin de permettre l’évaluation de leur police d’assurance-vie. Ces renseignements sont conservés de manière confidentielle par l’organisme caritatif.

Produits de regimes enregistrés d’épargne-retraite – REER et FERR

Le don d’actifs de retraite est un des moyens les plus simples et les plus efficaces, côté impôts, de soutenir notre mission. En désignant la LDSF-Canada comme bénéficiaire direct de votre REER ou de votre FERR, vous évitez de payer les frais d’homologation pour ces actifs. Ce don peut aussi alléger l’impôt à percevoir sur d’autres actifs de retraite. Il vous est possible de désigner la LDSF-Canada comme bénéficiaire total ou partiel de vos produits d’épargne-retraite.

Pour en savoir plus sur les moyens de soutenir la LDSF-Canada, de manière générale ou en lien avec certains programmes spécifiques, n’hésitez pas à communiquer avec nous au info@loeysdietzcanada.org. Un/e bénévole se fera un plaisir de discuter avec vous de nos divers programmes de dons.

 

Du fond du cœur, merci de soutenir notre mission! Merci de nous aider à Créer des liens!

 

 

Avertissement : Les renseignements qui précèdent composent un menu de possibilités de dons permettant de soutenir les travaux de la LDSF-Canada. Ces renseignements ne devraient en aucun cas être interprétés comme des conseils financiers, légaux, ou en matière d’impôt. Les donateurs potentiels devraient communiquer avec leurs conseillers professionnels et indépendants avant de considérer tout don caritatif, afin de s’assurer que leurs dons puissent être faits selon leurs volontés et qu’ils cadrent avec leur planification de retraite, de succession, et financière.